Episode 2 : Moi, Manager Qualité, je vis sereinement mes audits de certification !

octobre 11, 2018 Catégories : Les Pérégrinations du Manager Qualité
Partager:

L’heure de l’audit de certification approche, la tension commence à monter. Le système de management vit à un rythme effréné avant cette évaluation. La mobilisation est conséquente, il faut que tout soit prêt pour le jour J …

Cette agitation avant un audit de certification témoigne d’une absence d’intégration de certaines exigences des normes de système de management dans les pratiques opérationnelles. Plus le ménage est important à faire plus, l’intégration dans l’organisation est faible. Face à cette situation tout responsable QSE doit trouver des solutions simple, efficace et pragmatique pour répondre aux exigences des normes tout en facilitant leur déploiement dans l’organisation.

Télécharger l’article complet

Avec la participation de Parcours Croisés

10 conseils pratiques pour vivre autrement les audits de certification :

1. Ne caler pas votre mode de fonctionnement en fonction des échéances des audits de certification. Par exemple, une revue de direction ne se planifie pas juste avant un audit de certification elle se réalise en fonction du rythme de l’entreprise.

2. En finir avec les réflexes rétroactifs qui consistent à « maquiller » l’organisation pour présenter une belle copie uniquement pour le jour de l’audit.

3. Eviter la « revue de paquetage » avant l’audit de certification. Si des dispositions ne sont pas appliquées posez-vous la question du « Pourquoi ? » S’agit-il réellement d’une exigence de la norme ISO 9001 ? Peut-on répondre autrement à cette exigence ?

4. Accompagner l’auditeur externe dans la préparation de l’audit au niveau du périmètre audité, des activités sélectionnées, des durées d’audit… un audit bien préparé à plus de chances d’apporter de la valeur ajoutée.

5. Jouer la transparence avec l’auditeur : Rien ne sert de dissimuler et de se justifier.

6. Défendre, lorsque cela est justifié, son Système de Management si l’auditeur externe relève un point défaillant non justifié au regard de votre contexte (faire preuve de pugnacité en montant qu’il n’y a pas de risque au niveau de votre organisation).

7. Accompagner l’auditeur externe dans la compréhension de votre organisation … Il doit être imprégné de votre contexte pour relever des observations à valeur ajoutée.

8. Savoir faire participer des « remplaçants » : On a tendance à proposer toujours les mêmes audités, il est intéressant de faire participer aussi d’autres acteurs. Par exemple, rencontrer le responsable formation lors de l’audit des Ressources Humaines…

9. Utiliser les conclusions de l’audit de certification comme des opportunités d’amélioration.

10. Collaborer avec des auditeurs externes performants qui apportent de la valeur ajoutée. Si un auditeur externe ne répond pas à vos attentes, il faut savoir le récuser pour l’année suivante… N’oubliez pas qu’il est un ambassadeur de la Qualité dans votre organisation.

2 commentaires Commenter
Le 11/10/2018 par Aurélien KOUADIO
Merci pour ces conseils combien pratiques pour un manager qualité. Plusieurs organismes ont besoin de quitter le cap de la qualité de certification pour viser une vraie amélioration continue dans un système dynamique de management.
Le 11/10/2018 par Mian Kouadio ETTIAN
C'est merveilleux de se former et être à jour des nouvelles pratiques de performances de bon Manager Qualité pour vivre sereinement en tant que qualifié pour les audits de certification et aussi, être un bon accompagnateur en qualité. Merci.

Ajouter un commentaire

Email *
Prénom *
Votre message *
livre blanc qualinove

A propos de Christophe Villalonga

Christophe Villalonga développe depuis plus de 20 ans une expertise pour un management de qualité unique en France de par sa volonté d’innovation permanente et de pragmatisme opérationnel. Il est l’auteur de nombreux ouvrages et conférencier.